jeudi 29 janvier 2015

Le jeudi c'est Jeu Livresque #87

L'idée vient de chez Lothfleur, de Secret Forbidden World, et de copine Mélisande (enfin, moi, je ne les dissocie pas sur ce coup ! ). Pour fêter l'idée, elles avaient trouvé un jeu qui durerait sur 8 semaines, qu'elles ont finalement prolongé. Moi, je ne l'ai commencé qu'en retard, du coup, je rattrape les thèmes, et les semaines ! 

J'avais laissé un peu de côté ce RDV, par manque de temps, mais pas d'inspiration, car les idées sont toujours originales. Pour retrouver mes réponses précédentes, tournant toujours autour de la bibliothèque ou des aventures de lectures, c'est là 

Semaine 87 : Un livre que plus de monde devrait avoir lu

Cette semaine, j'ai su que le fils d'une de mes meilleures amies avait été agressé à l'école. Age des agresseurs : 8 ans environ. Le qualificatif vous parait fort ? Pas moi. Lorsqu'un gamin est immobilisé, frappé, ou insulté par un ou plusieurs autres enfants, c'est une agression. C'est comme ça qu'on en vient au harcèlement scolaire, si peu abordé en France. L'histoire de mon amie m'a particulièrement touchée et mis en colère, c'est pourquoi j'ai pensé dès lors à partager avec vous ce livre que plus de monde devrait avoir lu. 

Gaspard, un jeune collégien de 11 ans, fait sa rentrée dans un nouveau collège. Anthony, l’un des garçons de sa classe décide aussitôt d’en faire son souffre-douleur, juste pour rigoler, parce qu’il aurait « une tête à claque », autrement dit de gentil, de premier de la classe. La vérité, c’est que Gaspar est un enfant sensible, réservé, curieux. Le cauchemar commence par l’intrusion forcée du tortionnaire dans sa vie, par les plaisanteries d’un goût douteux, puis cela dégénère. La souffrance s’accroît chez la victime en même temps que la méchanceté devient cruauté chez le tortionnaire. Jusqu’à ce que Gaspard décide de passer à la contre-offensive. Il répondra à la violence par la violence, à la perversité par la perfidie… Le mal contre le mal, cela donne le mal démultiplié. [...]

Ce petit livre ne fait que 5,50€ et parle d'un fait de société souvent tabou. Comment la violence, à l'échelle des enfants ou des adultes, peut-elle être banalisée, et donc tabou quand enfin on l'aborde ? Peut être parce que souvent des parents, des professeurs, des figures d'autorité .... des ADULTES surtout pensent que les preuves de violences verbales ou physiques sont anodines et anecdotiques ! Que "c'est la vie", ce sont des "taquineries", et "ça leur passera" ! Une telle ignorance est intolérable ! 
Je m'emporte, je m'emporte ... tout ça pour vous dire que ce petit livre vous montrera, sans parler du pire, comment des "taquineries" d'enfants méritent le nom de "harcèlement scolaire" et comment on peut arriver à des conséquences graves. Dans ce récit, on assiste au plus près aux sentiments de Gaspard, victime, et d'Anthony, tortionnaire, grâce à Arthur Ténor qui manie la plume avec talent.
C'est un petit livre touchant et très pertinent, qui devrait être lu par tous, durant moins de deux heures nécessaires à sa lecture, pour en apprendre plus sur le harcèlement scolaires si présent dans nos écoles.

mercredi 28 janvier 2015

Le Joyau d'Amy Ewing

Le Joyau
Amy Ewing 
Robert Laffont - Collection R 
Pas de lien éditeur ♦ Sur Babelio
Ma note : 3/5 ♦ 464 pages ♦ 17, 90€

Résumé éditeur
Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez. 
Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. 

Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... 
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet ? le lot 197, son nom officiel ? va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. 



Ma lecture :
J'ai été assez partagée par cette lecture. J'ai aimé, tant que j'ai envie de lui mettre une bonne note suite à la bonne impression générale, mais beaucoup de défauts me restent en tête. Il s'agissaient de petites choses, durant ma lecture, qui n'étaient pas convaincantes me gênaient, petit à petit. C'est bien dommage d'écrire un avis décrivant des défauts, mais je tente de dire qu'il est dommage de présenter la version finale d'un livre qui ne parait... pas fini. Car ces défauts auraient pu être rectifiés pour donner un récit, au final, franchement super !

Tout d'abord, j'ai commencé par me prendre d'affection pour Violet, notre héroïne, avant de la trouver stupide. En effet, je n'étais pas d'accord avec ses réflexions et ses pensées, souvent décalées par rapport aux situations ou en retard face à l'intrigue, c'est à dire qu'elle prenait des décisions sans penser aux conséquences et allaient parfois à des conclusions inappropriées. Choyée et chouchouter par une riche bourgeoise, elle était néanmoins toujours entre deux extrêmes, soit à se plaindre de sa situation de prisonnière, soit à savourer les extravagantes ressources mises à sa disposition. De ce fait, Violet m'a semblée trop vite pas crédible, ou carrément idiote. Comment pouvait-elle prendre des risques, des décisions, sans penser aux évènements qui en découleraient ? En tant que lecteurs, on devinait trop vite les évènements qui allaient suivre ! J'ai donc manqué de surprise dans cette lecture et levé de nombreuses fois les yeux aux ciels, pestant sur la bêtise de Violet.

Finalement, malgré un concept inédit qui donnait vraiment envie de découvrir le récit, l'intrigue s'est révélée  trop mince, avec peu de mystères et de réponses, données au compte goutte, et des informations sur cette société imaginée trop insuffisantes. L'histoire du joyau était en effet trop peu développée, puisqu'on a droit qu'à une seule explication du schéma politique qui arrive bien tard dans l'intrigue. Sans ces indications, on est très longtemps perdus dans les classes sociales imaginées.

Heureusement, j'ai vraiment apprécié les personnages dans Le Joyau. Les (trop) rares qui étaient particulièrement développées étaient vivants et attachants, avec des souhaits forts concernant leur avenir. Tellement, qu'on avait envie de connaître la suite pour savoir comment ils évolueraient. Souvent, je me suis dit que j'étais plus intéressée par les aventures des personnages secondaires que celles de Violet. Normal, celle ci me surprenait toujours dans le mauvais sens, à prendre les mauvaises décisions !

Enfin, la qualité de l'écriture ne m'a pas paru constante. Elle était fluide comme tous les romans jeunesse, mais sans qualité notable. Comme de nombreux romans parus durant cette mode de récits dystopiques, le début condensait beaucoup d'informations, pour ensuite être remplacé par une narration décrivant simplement les pérégrinations de Violet. Mais concernant les caractéristiques du Joyau, on attend longtemps d'avoir plus d'éléments .... sans être toujours comblés. C'est vraiment dommage ! Finalement, on aura eu qu'un vague aperçu d'un monde où la bourgeoisie et le luxe du 18ème côtoient quelques éléments de Science Fiction ... Bien difficile de se faire une idée !

Je résumerai au final en notant que malgré une intrigue originale et inédite, autour des mères porteuses et de la magie (drôle de mélange), je n'ai pas réussi à m'identifier à Violet, qui me paraissait toujours se plaindre et avoir des réactions disproportionnées face aux diverses situations. L'idée de base m'a intéressée, néanmoins l'influence d'Hunger Games m'a semblée trop présente, avec beaucoup moins de portée dans la réflexion. En effet, on a plus de plaintes à propos de la liberté ou de l'amour que la volonté de disposer de son corps à sa guise ... Je pense que l'action constante et l'ambiance luxueuse du récit m'ont motivée à continuer ma lecture, mais je n'ai pas été conquise ni par la plume de l'auteure, trop simple, ni par son univers, pas assez développé ... C'est donc un avis en demi-teinte. J'ai aimé, mais trop perçu les manques dans le scénario. C'est pourquoi je lirai sans doute le tome 2 si je peux l'acheter en occasion, afin de découvrir où voulait en venir l'auteure à propos d'une forme de magie liée aux mères porteuses et les intrigues agitant les familles riches du Joyau. Car finalement, des intrigues sont amorcées, mais coupées net avec la fin du tome un ! 

mardi 27 janvier 2015

53 Billets en 2015 : Le top 5 de mes plus grandes qualités

Bannière 53 billets
L'idée est la suivante : en 2015 il y a 53 semaines, alors Agoaye  a pensé qu'il faudrait marquer le coup. Tous les mois, elle dévoile les thèmes du projet pour les semaines à venir. A nous de nous les accaparer comme nous le souhaitons (texte, image, vidéo, chanson, lien ...) et d'en faire un billet. Pour ma part, j'ai piqué l'idée chez ma très bonne amie blogueuse Vany alias Mère Débordée qui avait partagé son intention de participer au projet, et j'en ai fait la présentation . 


Le thème de cette semaine : 

Le top 5 de mes plus grandes qualités
Beaucoup trop difficile pour moi de revenir sur "mes 5 qualités", c'est un peu trop égocentrique et me rappelle douloureusement les entretiens d'embauche ! Alors, comme l'interprétation du défi est libre, j'ai tout de même souhaité donner ma vision, avec 5 traits de ma personnalité, surtout ... créative ! 
Car ma créativité, un peu trop débordante parfois (car elle m'obsède trop souvent avec des millions d'idées ...) s'exprime sous plusieurs formes de loisirs, depuis de nombreuses années maintenant (au moins depuis 2006) ...
Depuis quelques mois, j'arrive à toucher à nouveau à mon matériel, je prends du temps pour m'exprimer, préparer des cadeaux à offrir à mes proches ou des décorations de tables... et c'est génial ! J'espère ne pas m'arrêter en route. Car j'ai encore du monde à gâter ! ♥ 

Scrapbooking : MixedMedia & Décorations 
Soliflore, Boules à neige, Toile et Photophore de table



Scrapbooking : Marques Pages Papier
Passage éclair d'une création en cours ... Qui saura la repérer ?? 



Customisation & Bijoux 
Mini-Hat, bouteille, cage, Marque pages, Montres customisés ...


Cuisine
Mini tartes aux fraises, roses de pommes, cannelés, Millefeuille, Verrines Mangues, Soufflé de Purée & friand ...



Et Hors-Sujet (ou pas) : mon affection pour les supports BD et Mangas... 
Parce qu'en tant que blogueuse littéraire, c'est bien aussi de rappeler que je ne lis pas que des romans ! :) 


Le thème de la semaine prochaine : Ce que j'aime en Hiver


Mes autres participations

dimanche 25 janvier 2015

Dans ma boîte aux lettres #52

Logo créé par ma nouvelle partenaire : The Notebook14 
 In My Mailbox est un RDV mis en place par Kristi du blog The Story Siren, puis repris par Lire ou Mourir.. Le principe est de partager les livres empruntés, reçus, achetés...


La semaine dernière, j'avais prévenu que les IMM suivants devraient continuer à être un peu plus remplis ... Et ... ça s'est confirmé ! Enfin mes réceptions reprennent, ainsi que les lectures, évidemment ! En parlant des lectures, j'ai dévoré Le Silence de Mélodie en presque une journée, et c'était vraiment, vraiment bien ♥ Ça faisait une éternité que je n'avais pas dévoré un livre aussi vite ! 
J'ai également reçu la nouvelle anthologie de nouvelles des éditions Sombres Rets : Dérives Fantastiques que je vais prendre plaisir à lire un peu chaque jour ! 
J'ai aussi pu me faire plaisir en achetant quelques livres à la FNAC, parmi eux deux suites que j'attendais impatiemment, ils seront vite lus ! 


Mais cette semaine, j'ai aussi reçu deux ÉNORMES colis de deux supers copinautes ! Ça fait vraimet plaisir, même un peu après Noël (de toute façon, mes colis de nouvelles années partent aussi pour Février !) la surprise est toujours là. Merci énormément les filles ! 


Dans le colis venant de ma correspondante Cali, j'ai trouvé deux livres qui étaient en top position dans ma WishList : Et Si J'étais, le très très grand album Jeunesse sorti pour Noël, illustré par de très chouettes images Gorjuss XXL, et un livre de recettes de Gâteaux Magiques ! Je l'avais repéré parmi les 3/4 existants, et c'était vraiment celui qui me faisait le plus envie. Merci Cali


Le deuxième colis était celui de ma copinaute belge qui tient le blog Thenotebook14 ♥ Les colis surprises venant de la Miss, ainsi que toutes ses petites attention en lignes, me font vraiment hyper plaisir ! Vive la Blogo ! ^^
Encore une fois, elle a su taper PILE dans mes goûts et m'a offert des petites merveilles ! J'étais tellement émue en trouvant Fille des Cauchemars ! Tu es dingue ! Et le chocolat fourré au praliné est vraiment aussi Extra O_o Même le thé goût "cupcake à la fraise" y passe un jour sur deux :P Merci !!! 


 


Photos Bonus : Luuna et Njut se bâtant pour savoir qui aura la place dans le carton ♥ Quelles têtes, mon affreuse ! 
Ainsi que ma boîte à thés, qui débordent ! Sans parler de toutes mes boîtes rondes à côté ... Il faudrait que je fasse une photo de ma collection, je commence à en avoir ! ♥ ♥ ♥ 
Surtout grâce à Cali et Maëlle en fait O_o Merci encore les filles !! 



J'espère que vous aussi vous avez reçu plein de jolies choses ! 

jeudi 22 janvier 2015

Le Jeudi c'est Jeu Livresque#86

L'idée vient de chez Lothfleur, de Secret Forbidden World, et de copine Mélisande (enfin, moi, je ne les dissocie pas sur ce coup ! ). Pour fêter l'idée, elles avaient trouvé un jeu qui durerait sur 8 semaines, qu'elles ont finalement prolongé. Moi, je ne l'ai commencé qu'en retard, du coup, je rattrape les thèmes, et les semaines ! 

J'avais laissé un peu de côté ce RDV, par manque de temps, mais pas d'inspiration, car les idées sont toujours originales. Pour retrouver mes réponses précédentes, tournant toujours autour de la bibliothèque ou des aventures de lectures, c'est

Semaine 86 : Le livre avec votre membre de famille fictionnel préféré

Avec beaucoup d'hésitation, je dirais la mère. Comme la question posée n'est pas très précise, je vais tenter d'apporter deux réponses : le personnage dans toutes les fictions, et le personnage dans une fiction précisément. 
Je ne m'en rendais pas compte (c'est sans doute inconscient), mais à chaque lecture de romans Young Adult ou Jeunesse, je suis toujours intéressée, quelques instants, sur le rôle de la mère. Et son rapport avec ses enfants. Est-elle "une bonne mère"? Proche, disponible, présente et à l'écoute de ses enfants ? C'est une question qui m'importe. 
Concernant ce personnage dans une fiction précise, et ce qui m'a fait rendre compte de ce fait, je dirais la mère dans le récit "Le Livre de Saskia", la trilogie de mon auteure préférée. J'en ai souvent parlé sur le blog, par le biais de critiques, de concours ou aussi dans le jeu livresque ("La critique la plus dure à écrire"). Saskia a un rapport très particulier avec sa mère, ou ses parents. Je ne peux pas en dire trop pour ne pas révéler l'intrigue de se livre formidable, mais Saskia a été adoptée par une femme formidable. Ce qui me fait ajouter, que la notion de sang dans le lien de parenté entre enfants et mère n'est pas important, c'est l'amour qui l'est ... Et avec la mère de Saskia, on retrouve beaucoup d'amour, et d'excellentes surprises qui m'ont fait intimement apprécier l'amour maternel dont bénéficie Saskia ... Beaucoup d'émotions transparaissent de leurs relations, particulières... mais seuls les lecteurs de Saskia comprendront cette complexité. C'est pourquoi il faut le LIRE !!! ♥ 

Pour en savoir plus sur Le livre de Saskia, en dehors du blog, vous avez aussi les interview de Marie Pavlenko sur Bookenstock. De très bons moments sur la blogosphère ! 


mercredi 21 janvier 2015

Les sorties des Partenaires : Les Presses de la Cité


Janvier 2015

La Fille sans nom ♦ Angelika Klüssendorf
C'est l'histoire d'une fille livrée à la fureur destructrice d'une mère infantile et sadique. La fille se défend comme elle peut contre cette femme instable, mais aussi contre le monde extérieur : les adultes qui la jugent, ses camarades de classe qui l'évitent. Elle tourmente son petit frère, vole dans les magasins, partout elle se distingue par son comportement asocial. Jamais elle ne demande d'aide. A qui, d'ailleurs, pourrait-elle s'adresser ? Elle est seule et doit se construire seule. C'est la trajectoire bouleversante d'une fille mal aimée qui, malgré tout, possède une force et un appétit de vivre qui lui permettent d'avancer.

Fille de l'Eau ♦ Emmi Itäranta
« Le commencement, ce fut le jour où mon père m'emmena à l'endroit qui n'existe pas. »
Noria est encore adolescente quand, à la mort de son père, elle est nommée maître du thé de son village. Dans un monde qui tente de se relever d'une guerre qui a épuisé les réserves d'eau potable, la jeune fille est à présent garante des traditions d'un temps révolu et protectrice d'une source secrète que sa famille protège depuis toujours.
Mais bientôt, les militaires de la Nouvelle Qian – le gouvernement qui régit la société – décident d'enquêter sur l'apparente abondance des ressources d'eau du village. Alors que l'eau se fait de plus en plus rare, Nora devra faire un choix : se battre ou coopérer...


Bleu Gentiane ♦ Madeleine Mansiet-Berthaud
Après la mort tragique de son époux, contrebandier à ses heures, Gentiane doit faire face, seule ou presque : la vaste ferme à diriger, et ces lettres étranges qu'elle reçoit...
Qui se cache derrière ces messages sibyllins ? Et à quelle fin ? 
Une nouvelle plume féminine dans Terres de France.

L'oubliée de Salperwick ♦ Annie Degroote
Une nuit de février 1848, le destin de Flore, petite « fleur » des marais de Saint-Omer, est bouleversé. En franchissant le seuil de l'honorable maison de maître des Manderel, elle est confrontée aux lourds secrets que recèle cette famille de riches notables. Va-t-elle échapper à la malédiction qui semble peser sur eux ?
Dans ce roman, deux milieux s'opposent : le marais au charme étrange, aux traditions ancestrales, et Lille la mélomane, cité prospère et virevoltante. C'est aussi le roman de trois femmes passionnées : Adélaïde, Laurencine et Flore, qui aiment en dépit de la raison et des règles établies.


Amusez-vous en pensant à moi ♦ Asa Hellberg
Quand l'amitié vous offre un nouveau départ.

A peine âgée d'une cinquantaine d'années, Sonja meurt brutalement d'une crise cardiaque. Sans proche parent, elle a désigné ses meilleures amies, Susanne, Rebecka et Maggan comme héritières. Mais à une condition : celles-ci doivent quitter leur ancienne vie et réaliser son dernier souhait, redémarrer à zéro.
L'électrochoc passé, les amies acceptent de suivre les instructions laissées par Sonja : Rebecka, véritable carriériste, doit lever le pied et déménager à Majorque où elle rénove une immense demeure ; Susanne, splendide hôtesse de l'air aux multiples conquêtes, devient soudain propriétaire d'un hôtel à Londres ; et un appartement attend Maggan à Paris, où elle a pour mission d'écrire un livre.
De surprise en surprise, les vies des trois amies sont bouleversées à jamais.

Les blés seront coupés ♦ Yves Jacob
En Normandie, Hélène, en l'absence de son mari parti au front de 1914, doit assurer sans discontinuer les travaux de la ferme et des champs, et préserver le foyer familial. Un tableau saisissant de la Grande Guerre et du monde rural de l'époque.

Viscères ♦ Mo Hayder
Et si votre pire cauchemar recommençait ? Une nouvelle enquête de Jack Caffery.
Il y a quinze ans, deux amoureux ont été retrouvés sauvagement éviscérés dans le bois attenant à la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Le principal suspect, qui a avoué les crimes, est depuis sous les verrous. Mais aujourd'hui, alors que Oliver, Matilda et leur fille, Lucia, n'ont pas oublié cette découverte macabre, l'histoire se répète, plongeant la famille dans la terreur. 
En grand peintre de l'angoisse, Mo Hayder nous livre une série de tableaux sanglants, dans lesquels le commissaire Jack Caffery, toujours hanté par la disparition de son jeune frère, est plus vulnérable que jamais.

Rue Château-Payan ♦ Michèle Castelli
De l'île au continent, de l'exil à la découverte, des traditions à la modernité... Comment une jeune insulaire découvre avec surprise et émotion Marseille et le continent au début du XXsiècle. Une ode généreuse à la famille et à la culture méditerranéenne.

Jeanne des falaises ♦ Catherine Ecole - Boivin
La belle Jeanne aime Germain, paysan lui aussi. Mais sa mère lui interdit de se marier. Dans le secret de leur presqu'île, les deux jeunes gens vont vivre leur singulière histoire d'amour.

La belle Jeanne n'aime rien tant qu'arpenter les falaises sauvages de sa terre puissante, battue par les vents, caressée par les marées. Soumise depuis toujours aux ordres de sa mère, veuve inconsolable, et contrainte aux travaux des champs, Jeanne, d'une nature passionnée, s'évade grâce à ses lectures, à son amitié pleine de fantaisie avec Lara la voisine, et surtout à son amour pour Germain... Elle qui sera initiée par sa mère, accoucheuse à l'occasion, aux mystères de la vie n'enfantera jamais. Car il lui est défendu d'épouser Germain.
Alors, dans le secret de leur presqu'île, les deux jeunes gens vont écrire leur singulière histoire...

Mais aussi, les sites des collections : 

mardi 20 janvier 2015

Au Delà Des Etoiles de Beth Revis

Au Delà Des Etoiles
Beth Revis
Editions Pocket Jeunesse

Ma note : 4/5 ♦ 448 pages ♦ 18,50 € 


Résumé éditeur :
Dans 300 ans, Amy sortira de son sommeil glacé pour coloniser une nouvelle planète avec d'autres volontaires. Mais, bien avant la fin du voyage, Amy est débranchée .. On a tenté de la tuer. 
Peut-on survivre dans un vaisseau où règne le mensonge ?


Ma lecture :
Grande amatrice de Science Fiction d'avantage en matière de films que de romans, j'avais hâte de découvrir ce récit particulier, puisqu'il fait partie des seuls rares livres mettant en scène des personnages dans un vaisseau en plein voyage. Cryogénisation, calculs temporels, sauts générationnels et objectifs de conquête spatiale fond de ce livre une histoire solide, où toutes ces petites touches de science fiction sont distillées efficacement. L'histoire de cette jeune fille réveillée avant la fin du voyage qui doit affronter cette nouvelle société développée à bord d'un vaisseau est digne d'une série de science fiction et promettait de vivre une belle aventure. Et je n'ai pas été déçue ! L'écriture de Beth Revis, simple mais aux idées originales fût une très belle découverte  ! L'enquête bien vite commencée par Amy et Eldest, le premier homme qu'elle vit en se réveillant, rend tout de suite l'ambiance de ce Huit Clos spatial très angoissante. On rencontre petit à petit les hommes qui sont peut être les seuls survivants de l'espèce humaine, descendants des habitants d'une Terre quittée il y a 200 ans et dont on ignore le sort, et on curieux de découvrir leur Histoire... Notre avidité sera comblée, puisqu'on va découvrir, au fil de notre lecture, et grâce aux explorations d'Amy, des personnages aux coutumes étranges ...

Lorsque, dans la première partie du roman, on découvre le monde qu'Amy quitte, grâce à ses pensées qui nous sont narrées, on a déjà envie d'en savoir plus sur les nouveaux fonctionnements mis en place sur Terre. Mais on aussi très envie de découvrir les particularités de la vie sur le vaisseau. Elder sera le prochain commandant de Godspeed, ce vaisseau de survivants, et bien qu'adolescent, il doit se former à cette tâche en tentant de résoudre seul les mystères qui l'entourent... Amy et la Terre laissée derrière elle, ou Elder et le commandement du vaisseau spatial, on est tiraillé entre les deux possibilités, les deux avenirs de l'Humanité qu'on aimerait vivre, tout comme Amy l'est à son réveil. Déboussolée et en colère, elle n'accepte pas le fait d'être bloquée entre deux vies, et cela sur plusieurs chapitres, ce qu'on comprend et vit nous aussi en tant que lecteurs. L'empathie, envers elle, grâce au découpage du récit, ainsi que les sentiments de la jeune fille, qu'on vit,  est ainsi rendue particulièrement forte et efficace.

Sur Godspeed, la micro société, aux nouvelles bases, est bien imaginée et crédible grâce à ses différentes strates sociables, réparties selon les étages du vaisseau et élaborées avec logique. Ces éléments font qu'on est avide de connaître les origines de ce système, et qui en a eu l'idée, quand, où et comment. Très vite, en se posant ces questions, on note les particularités propres à la vie sur le vaisseau qui vont nous interpeller, comme le rapport aux médicaments ou à la sexualité, particulièrement débridée, comme si les humains étaient revenus à certains instincts primaires .... Face à ces pratiques déstabilisantes, on comprend qu'Amy s'interroge sur la nature de sa relation naissante avec Elder : peut-on parler d'amour, dans un contexte où il semble être si différent ? L'amour tel que le connaissait Amy existe-t-il encore ? Perdue entre ses sentiments passés et sa découverte de la société de Godspeed, Amy s'interroge, et nous aussi ! Où cela va-t-il nous mener ?
Malgré le scénario particulièrement original et recherché, porté par des personnages sensibles et uniques, je note quelques bémols dans ce récit qui a failli me convaincre. En effet, j'ai trouvé dommage d'avoir suspecté le dénouement, qui se révèlera exact, beaucoup trop tôt lors de ma lecture. Mais c'est le risque lorsqu'on lit une aventure sous forme d'enquête : le lecteur relève des indices et fait des hypothèses parfois plus vite que les personnages, qui mènent pourtant l'investigation ... Parfois trop lentement. Ainsi, on regrette que quelques incohérences dans le récit, au niveau de l'enquête, puissent être, pour le lecteur, depuis longtemps ... des évidences !

Enfin, heureusement, la fin n'a pas été soudaine et ratée, au contraire, elle m'a paru si bien imaginée que j'aurais aimé pouvoir lire une suite. Hors, il n'est pas indiqué, dans la version française,  si le récit en possèdera une, ce qui serait pourtant particulièrement intéressant, puisque le scénario est si riche, qu'on pourrait même imaginer un film ou une série TV inspirés de "Au delà des étoiles" ! Ce serait un vrai plaisir de voir nos personnages vivre plus d'aventures encore ... Ainsi, je me pose la question : l'auteure va-t-elle développer encore son récit ? Il y aurait tellement de quoi faire ! j'ai trouvé qu'il y avait encore beaucoup de potentiel dans les idées exposées, encore plus que ce qui est mis en scène par nos personnages.

En conclusion, Au Delà Des Etoiles est un récit de science fiction entre romance et investigation, où les sentiments de nos personnages principaux sont tellement bien représentés qu'on ressent beaucoup d'émotions à leurs côtés. Entre douleur, deuil et angoisse propres à ces deux âmes perdues sur un vaisseau où règne le mensonge... Mais surtout, c'est un récit de Science Fiction plein de bonnes idées distillées adroitement ; si bien qu'on a envie de voir l'aventure se continuer ! 


1/15 

10694885_10204618827169323_918588559_n
2/ 35 

lundi 19 janvier 2015

53 Billets en 2015 : Le génie m'a accordé 3 voeux

Bannière 53 billets
L'idée est la suivante : en 2015 il y a 53 semaines, alors Agoaye  a pensé qu'il faudrait marquer le coup. Tous les mois, elle dévoile les thèmes du projet pour les semaines à venir. A nous de nous les accaparer comme nous le souhaitons (texte, image, vidéo, chanson, lien ...) et d'en faire un billet. Pour ma part, j'ai piqué l'idée chez ma très bonne amie blogueuse Vany alias Mère Débordée qui avait partagé son intention de participer au projet, et j'en ai fait la présentation . 


Le thème de cette semaine : 

Le génie m'a accordé 3 voeux 


Pour répondre au thème de cette semaine, j'ai trouvé une image rigolote pour moi, en tant que blogueuse à fufu et avant d'exprimer les 3 voeux que j'aimerais le plus voir se réaliser. Pas forcément pour 2015, non, ce ne sont pas des résolutions... il s'agit simplement de ce m'accorderait le génie si je le rencontrait ! 
Soyons fous, soyons nous, rêvons un peu !

* Trouver un travail, "alimentaire" ou passionnant, il faudrait vraiment que celui-ci se réalise. Que ce soit dans la vente, le conseil clientèle ou la communication, un travail est un travail, et je ne demande que ça ! 
* Obtenir mon permis de conduire. Pour moi, c'est hyper laborieux. Je suis stressée, peu motivée, mais je suis sur la bonne voie, surtout grâce au soutien de mes proches. Avec le sésame en poche, arriveront les possibilités !
* Créer ma propre activité. Je n'en dirais que peu sur le sujet, car mon projet est tout chaud, dormant, ronronnant ... Il aimerait sortir, enfin, des dossiers. Mais il me faut du temps et de la réflexion. Malgré mes hésitations et mes contretemps, je ne compte pas oublier mes envies de lier les nouveaux médias et la lecture chez les jeunes ! Affaire à suivre ... 

Le thème de la semaine prochaine : le top 5 de mes + grandes qualités (ouille !) 

Mes autres participations

dimanche 18 janvier 2015

Dans ma boîte aux lettres #51

Logo créé par ma nouvelle partenaire : The Notebook14 
 In My Mailbox est un RDV mis en place par Kristi du blog The Story Siren, puis repris par Lire ou Mourir.. Le principe est de partager les livres empruntés, reçus, achetés...

Enfin un IMM un peu plus rempli ! Je commençais à me désespérer... Cela devrait même continuer un tout petit peu dans ce sens puisqu'un colis m'attend ( O_o je soupçonne Mallou-chérie !!! ) et que j'attends quelques envois des éditeurs partenaires ! Génial ! Heureusement, je compte aussi faire quelques heureuses à mon tour, car des colis doivent partir ... héhéhé ! En attendant, voici mes découvertes de la semaine ! 

 

J'ai trouvé Fusion, le tome 3 de la série Frisson, de Maggie Stiefvater (même si je ne l'avais jamais chroniqué, j'avais bien le premier !) en soldes à France Loisirs, coup de chance ! Puisque j'avais aussi trouvé le 2 en soldes dans un autre magasin. Petit à petit, les séries se complètent à moindre coût ! La Dose est arrivée ! Ça me fat très plaisir car je lorgnais dessus depuis que j'ai reçu le catalogue des parutions Gallimard fin Septembre. Je l'ai obtenu grâce à un troc avec ma copinaute Saé du blog les Les petits mots de Saefiel ! Merci ! 

Ensuite, j'ai pu récupérer ma commande Fnac, un livre offert gracieusement par ma moitié .... Sur l'origine du Manga, alias les premiers dessins "manga" d'Hokusaï. C'est une reproduction récente, qui n'est pas donnée, mais l'objet livre est vraiment superbe ! Je vais pouvoir en faire un bon support de travail ... En y allant, j'ai fait un crochet par Kiko pour des achats maquillages aux boîtes si jolies qu'on a pas envie de les ouvrir ! Et dans la même journée ... J'ai filé à Grenoble ! 1h30 de chez moi, rien que ça ! Petit crocher (encore) à Gibert Joseph où j'ai trouvé le tome 2 de ma série OGRES en occasion, et parfait état. 



Enfin, chéri avait pris quelques BD dans semaine, dont le dernier tome d'une série à moi, à l'origine ! Je parle bien su de SILLAGE de Morvan & Buchet ♥ 
Même semaine, j'ai reçu un petit paquet de ma chère Cali ... rien de moins que le retourneur de temps d'Hermione Granger ! Très difficile à porter (il est un peu gros), mais je compte bien lui trouver d'autres utilités ! Histoire à suivre ;) 

  

Et vous, avez-vous reçu/trouvé de supers acquisitions ? 

mardi 13 janvier 2015

Le garçon de l'intérieur de Benoit Séverac

Le garçon de l'intérieur
Après - Silence
Benoit Séverac
Syros - Rat noir
Ma note : 4/5 ♦ 128 pages ♦ 14,50€

Résumé éditeur : 
Un petit village viticole alsacien où tout le monde se connaît. Des vignes tronçonnées. Un accident de la route suspect. De vieux secrets de famille. Neuf mois après l'accident qui l'a rendu sourd, Jules passe ses vacances avec sa famille en Alsace Il sympathise avec Rémi, un jeune sourd de naissance dont il devient inséparable, et cherche à se faire remarquer de la piquante Camille, quitte à se mêler de ce qui ne le regarde pas ... 

Ma lecture : 
Avec Silence, j'avais découvert un très bon court roman-société sur le handicap et la drogue, qui décrivait assez bien l'influence des petits dealers parmi les adolescents. J'avais relevé l'aspect alertant du texte, utilisant des mots maîtrisés et efficaces pour sensibiliser aux inégalités, aux différences, à la consommation ou à la tolérance. 

J'ai été agréablement ravie par ce deuxième tome. J'ai trouvé que l'auteur et son héros évoluaient dans le bon sens, c'est à dire que la direction prise était aussi judicieuse qu'intéressante. En effet, dès le début du récit on sent que l'histoire de Jules sera d'avantage axée sur sa vie de jeune garçon adolescent que celle du jeune homme handicapé par sa nouvelle surdité. 
Peu à peu, Jules assimile son handicap, si bien que celui-ci passe au second plan dans l'intrigue. Au premier plan, on retrouve toujours, avec satisfaction et soulagement, les tracas de la vie d'adolescent de notre héros. : ses préoccupations, ses amours, ses aventures. Mais aussi sa soif de vérité, ranimée. Comme lorsque de la recherche de son passé immédiat dans le premier tome ... 

Second tome, seconde enquête : aux côtés de Jules, on découvre un pan méconnu de l'Histoire Française, Notre Histoire. On se pose des questions, on obtient pas toutes les réponses ... Sur ce mystère autour de la France occupée. En Alsace, les "collabos" semblent être un sujet sensible, peut être tabou ou ancré dans les familles, tellement que les Français hors Alsace sont appelés "Français de l'intérieur" !  Bien vite, on va se rendre compte que remuer les mystères du passé est douloureux, et parfois dangereux ... Car parfois, mieux vaut ne pas savoir ce qui s'est réellement passé, et ne pas trop remuer les affaires du passé ! 

Concernant la narration, le ton est toujours aussi juste, les pensées crédibles et propres à ce qui se passe dans la tête de cet ado. Ses envies sont déjà vues (avoir une vie normale, s'amuser avec ses amis, avoir une copine ...) mais mises à mal par son accident et ses conséquences.
Dans ce tome-ci, le rythme est beaucoup plus prenant : alors que le premier opus était dans l'exploration des souvenirs, celui-là est dans le présent et l'action. Il s'agit d'une enquête dans laquelle Jules n'est plus passif, ce n'est plus la victime qu'on écoute, mais c'est lui qui mène les recherches et délie les langues ... Alors même qu'il est sourd ! 

Enfin, le fait, pour Jules, de créer une amitié avec un autre adolescent sourd et sa famille est véritablement porteur d'espoir et d'avancée pour cet ado : on retrouve la sensibilisation de l'auteur envers les jeunes pour leur montrer qu'ils ne sont pas seuls... On a la joie d'assister à l'évolution d'un jeune homme handicapé mais qui affronte son handicap et semble être en bonne voie pour, comme il le souhaite, vivre comme les garçons de son âge, en s'acceptant. Ce nouveau récit, qui incarne une acceptation autant qu'une transition, nous donne encore une fois l'envie de suivre la suite des aventures de notre Jules ! 

10694885_10204618827169323_918588559_n
1/35

lundi 12 janvier 2015

53 billets pour 2015 : Ceci est très amusant

Bannière 53 billets
L'idée est la suivante : en 2015 il y a 53 semaines, alors Agoaye  a pensé qu'il faudrait marquer le coup. Tous les mois, elle dévoile les thèmes du projet pour les semaines à venir. A nous de nous les accaparer comme nous le souhaitons (texte, image, vidéo, chanson, lien ...) et d'en faire un billet. Pour ma part, j'ai piqué l'idée chez ma très bonne amie blogueuse Vany alias Mère Débordée qui avait partagé son intention de participer au projet, et j'en ai fait la présentation . 

Le thème de cette semaine : 
Ceci est très amusant 





 


  

Eux, tous les jours, sont très amusants ♥ 


Le thème de la semaine prochaine : Le génie m'a accordé 3 voeux 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...